L'abbaye de Saint Martin du Canigou

L'abbaye Saint-Martin du Canigou, est un monastère de moines bénédictins fondé au Xe siècle par Guifred II, comte de Cerdagne. Les premières mentions datent de 997, date à laquelle le chantier a probablement commencé.

 

Sise sur les hauteurs du petit village de Casteil, elle fut fermée après expulsion des derniers religieux, et tous ses biens furent éparpillés lors de la Terreur en 1791, les bâtiments se transformèrent alors en carrière de pierres pour les habitants des environs, les chapiteaux du cloître furent pillés, de même que les sculptures et le mobilier, mais elle reprit vie au début du XXe siècle. L'évêque de Perpignan alors en fonction, monseigneur de Carsalade du Pont, entreprit à partir de 1902 la reconstruction du monastère. De 1952 à 1983, dom Bernard de Chabannes achève la restauration de l’abbaye et y rétablit la vie spirituelle. La communauté des Béatitudes y assure depuis 1987 le service de l'office divin. L'ensemble est classé aujourd'hui au titre des Monuments historiques.